Le Mont Kilimandjaro en Tanzanie : le plus haut sommet d’Afrique

par

Le mont Kilimandjaro, qui culmine à 5 900 mètres, est la plus haute montagne d’Afrique. Partie intégrante de la célèbre chaîne des sept sommets, le Kilimandjaro est une destination de choix pour les aventuriers en quête de sensations fortes, connues sous le nom familier de « toit de l’Afrique ». Dans cet article, vous trouverez des informations essentielles sur les sentiers adaptés à la condition physique des participants, les saisons optimales de trekking et la préparation nécessaire pour partir en trek.

Le parcours du Kilimandjaro en un coup d’œil

Le paysage du Kilimandjaro se distingue par son ensemble de cônes volcaniques : Kibo, Shira et Mawenzi. Véritable volcan endormi, la montagne conserve un caractère magnétique qui séduit chaque année des randonneurs enthousiastes en Tanzanie. C’est une activité alternative, ou complémentaire, à votre voyage, surtout si vous planifiez surtout un safari en Tanzanie.

  • Localisation : Afrique de l’Est, Région du Kilimandjaro, Tanzanie

  • Altitude : L’ascension finale se déroule à 4 900 mètres au-dessus de la base de la montagne, pour un total de 5 900 mètres au-dessus du niveau de la mer.

  • Distance : La distance aller-retour est variable selon l’itinéraire, de 50 kilomètres sur l’Umbwe à 70 kilomètres sur le Shira et le Rongai.

  • Durée de l’expédition : Typiquement entre 5 et 10 jours, selon le sentier emprunté, y compris l’ascension et la descente.

  • Niveau de difficulté : Les participants doivent disposer d’un bon niveau d’entraînement, mais l’altitude élevée représente un obstacle à l’effort.

  • Points de départ : Lemosho, Marangu, Rongai, Umbwe, Shira et Machame

  • Point d’arrivée : Pic Uhuru sur le cône Kibo

Les routes pour le trekking du Kilimandjaro

La route Marangu

La route historique de Marangu a été surnommée « route du Coca-Cola » en raison de sa simplicité. Grâce à l’hébergement dans des huttes, elle offre une relative facilité par rapport à d’autres chemins. Malgré sa nature simple, elle présente le taux de réussite le plus faible et ne permet pas une installation en camping.

La route Shira

La route de Shira est une alternative pour les alpinistes en quête du Kilimandjaro. Depuis la crête de Shira, ce sentier moins fréquenté présente des altitudes de départ plus élevées et est plus coûteux en raison de sa durée plus longue. Lors de la descente du sommet, la route Shira fusionne avec la route Mweka.

La route Machame

Célèbre sous le nom de « route du whisky » grâce à son ascension exigeante, la route Machame est appréciée pour la beauté de son environnement et la diversité de sa flore et de sa faune. Plus courte que la route Marangu, cette route offre une plus grande probabilité de réussite au sommet, au prix d’une ascension plus raide et d’un risque d’encombrement.

La route Rongai

La route Rongai, qui s’approche du Kilimandjaro par le nord, est la plus simple et convient bien aux personnes ayant peu d’expérience de l’escalade. Caractérisée par une atmosphère calme et tranquille, cette route a un coût plus élevé en raison de la plus grande distance à parcourir. L’itinéraire ne dispose pas de la diversité des paysages présents sur d’autres chemins.

La route d’Umbwe

Considérée comme la voie la plus directe et la plus ardue qui mène au sommet du Kilimandjaro, la route d’Umbwe s’adresse aux grimpeurs expérimentés. En raison de sa nature escarpée, cette route réduit les possibilités d’acclimatation, contribuant ainsi à la difficulté de l’ascension.

La route Lemosho

La route Lemosho, l’une des plus récentes, offre une ascension isolée pendant les premiers jours. Bien que la route offre une meilleure acclimatation, elle converge finalement avec les routes Machame et Shira, plus fréquentées, augmentant ainsi le passage des touristes tout au long de l’ascension.

Les saisons optimales pour le trekking du Kilimandjaro

Les périodes de janvier à mars et de juin à octobre présentent les conditions les plus favorables à l’ascension du Kilimandjaro. Pour les passionnés qui souhaitent découvrir la couverture neigeuse de la montagne, la période plus fraîche de janvier à mars offre des conditions idéales, tandis que la période de juin à octobre présente moins de chances de rencontrer des chutes de neige. Cependant, les sentiers sont généralement plus encombrés entre juin et octobre, en raison de la popularité de la saison de trekking.

L’accès au mont Kilimandjaro

En avion, l’approche la plus directe passe par l’aéroport international du Kilimandjaro, très bien desservi au niveau international et en Afrique. Les vols à destination de Nairobi ou de Dar es Salaam offrent également des liaisons pratiques. Les services ferroviaires limités vers Arusha nécessitent un transport routier supplémentaire vers le Kilimandjaro. En Tanzanie, de nombreuses options routières sont disponibles, notamment les taxis, les bus et les minibus.

La préparation des bagages pour le trekking du Kilimandjaro

Lors de la préparation des bagages pour le trek, les articles essentiels pour minimiser les efforts et la fatigue doivent être envisagés. La garde-robe doit inclure des vestes imperméables et isolantes, des chemises avec des tissus anti-humidité, des pantalons adaptés au trekking, des bonnets et des gants en laine, des chaussures de randonnée robustes et des chaussettes chaudes. Les accessoires nécessaires incluent les lunettes de soleil, les sacs à dos imperméables, la crème solaire, le savon, le baume à lèvres, un sac de couchage chaud, une lampe frontale, des bâtons de trekking et des sacs de sport.

En matière de santé, les articles à emporter comprennent les articles de toilette, les insectifuges, une trousse de premiers secours, du papier hygiénique, du désinfectant pour les mains, des en-cas énergétiques, des suppléments d’électrolytes et des médicaments contre le mal des transports et le mal des montagnes. Les gadgets techniques tels que les téléphones portables, les appareils photo, les banques d’énergie et les chargeurs doivent être considérés comme facultatifs. Par ailleurs, les documents importants tels que les billets d’avion, les pièces d’identité et les reçus d’assurance ou de voyages organisés doivent être facilement accessibles.

Tu pourrais aussi aimer